L’A.L.I. – Provence

ALI-Provence.com est le site de l’Association Lacanienne Internationale, École de Provence, école régionale de l’Association Lacanienne Internationale, fondée par Charles Melman (www.freud-lacan.com).

L’ALI-Provence est une Association loi 1901 fondée par Mme Edmonde Luttringer-Salducci le 20 Mars 1995, qui depuis vingt ans animait un séminaire d’étude des textes de Freud et de Lacan.

Le désir de transmission des participants à ce séminaire, étudiants, psychologues,  psychiatres, psychanalystes et quelques autres, a donné lieu, à l’instigation de Charles Melman, à la création de cette école régionale.

Le siège est au 87 rue Marengo 13006 Marseille – Tél. : 04 91 48 24 95

Bureau :

Présidente : Edmonde Luttringer-Salducci

Vice-Présidente : Ghislaine Chagourin

Trésorier :  Rafaëlle Bernard-Rolain

Secrétaire : Nathalie Rizzo

contact :  assoaliprovence@gmail.com

Enseignements 2017 – 2018

Les dates sont données en début d’année à titre indicatif, merci de vérifier sur l’agenda qui sera mis à jour plus régulièrement

 

Préparation du Séminaire d’été

Séminaire : Étude du séminaire III de J.Lacan

« Les structures freudiennes des psychoses »

E. Luttringer-Salducci, 33 (0)4 91 48 24 95,  06 11 83 35 89, luttringer.edmonde@wanadoo.fr

2ème mercredi du mois de19H00 à 21H00 à partir de mi-septembre

87, rue Marengo, 13006 Marseille

 

Présentation de Malades

E. Luttringer-Salducci, 33 (0)4 91 48 24 95, 06 11 83 35 89, luttringer.edmonde@wanadoo.fr

4ème mercredi du mois de19H00 à 21H00 à partir de septembre

87 rue Marengo, 13006 Marseille

 

Séminaire de Préparation du séminaire d’hiver (janvier 2018).

Lucile Lignée, 33 (0)6 74 39 77 33, lucile.lignee@orange.fr 

Rafaëlle Bernard-Rolain, 33 (0)6 83 25 35 86, rafaellerolain@gmail.com

3ème mercredi de 19 h à 20 h 30 à partir du 20 Septembre

Chez Mme E. Luttringer, 87 rue Marengo, 13006 Marseille

Dans le cadre de la préparation du séminaire d’hiver nous proposons de travailler durant 3 séances les textes indiqués. Nous prévoyons une quatrième séance d’apres coup pour témoigner des élaborations des intervenants au séminaire d’hiver.

Une bibliographie sera précisée sous peu.

 

 

Département de Psychanalyse de l’enfant et de l’adolescent

Séminaire clinique du bébé, de l’enfant et de l’adolescent:

Comment la clinique contemporaine interroge la fonction paternelle ?

Nathalie Rizzo-Pignard, Isabelle Heyman, Ghislaine Chagourin,

33 (0)6 20 18 13 66, ghislaine.chagourin@gmail.com

33(0)6 83 06 61 99, isabelleheyman@yahoo.fr

33(0)6 60 59 68 86, natha.rizzo@free.fr

Pour l’année 2017-2018 nous avons choisi de poursuivre notre reflexion autour de la clinique contemporaine avec les enfants et les adolescents. Comment la clinique que nous rencontrons interroge t’elle la fonction paternelle et la façon dont elle peut opérer ou être empéchée? En etant attentifs à certains aspectes présents dans notre modernité tels que: la parité parentale, la famille décomposée ou recomposée, souvent mono parentale, la procréation de plus en plus détachée de la sexualité, etc…

Nous proposons 6 rencontres qui se tiendront de 20h30 à 22h00 au cabinet de Nathalie Rizzo-Pignard, 10 rue Sainte, 13006 Marseille.

Les dates retenues sont: 13 novembre 2017, 11 décembre 2017, 8 janvier 2018, 12 mars 2018, 9 avril 2018, 14 mai 2018.

Ce travail s’articule volontairement à celui de l’EPEP (école de psychanalyse de l’enfant et de l’adolescent de Paris) afin de créer une dynamique de réflexion et des échanges.

 

Département de Psychanalyse de l’enfant et de l’adolescent

Groupe de lecture : « Jeux des places de la mère et de l’enfant, Essai sur le transitivisme »

Deuxième année.

Bétrice Blier, 33(0)6 13 80 84 72, blier.beatrice@sfr.fr

Ce séminaire a lieu chaque 3ème jeudi du mois à 20h45 au 36 cours Julien, 13006

 

 

Cercle d’etude et de recherche :

Les malaises contemporains dans la culture

Responsables : Christine Dura Tea, Brigitte Giraud, Elisabeth Olla La Selve, Claude Rivet

 Jacques Lacan, le 12 mai 1972 lors d’une conférence à Milan annonce un sixième discours, « le discours pesteux », cette formulation pourrait-elle venir illustrer « les malaises contemporains dans la culture » aujourd’hui, auxquels nous assistons depuis la fin du XX° siècle ? En reprenant cette conférence ainsi que ce que Freud nous a légué : Malaise dans la culture, Psychologie des foules et Analyse du moi ; ainsi que les séminaires de Charles Melman : Entretiens à Bogota, Problèmes posés à la psychanalyse…, nous engagerons un travail d’étude – de textes- et de recherches -cliniques- sur les paradigmes actuels des lois du langage et de la parole dans les malaises à l’œuvre autant dans le collectif, le lien social, le politique que chez les sujets.

La question du terrorisme, de la radicalisation, de la crise des autorités et des identités et ce qui les portent aujourd’hui dans les médias, « la communication », les réseaux sociaux et internet, seront au centre de nos recherches.

Dates, programme et lieux à définir

ISLE SUR LA SORGUE

1 ) Séminaire 

La question de l’humain et l’humain à la question

S’adresser Martine Bonamy (0674534301, mbonamym@gmail.com)

Un samedi matin toutes les six semaines ( dates et lieu à préciser)

Ce séminaire est la poursuite du travail de l’an dernier et de la journée du 6 mai (B.Brémond et J .P.Lebrun).

L’évolution de notre société est l’indice d’une crise (du verbe grec, distinguer, choisir, séparer, décider) qu’il ne s’agit pas de dénoncer. Cependant,  il relève de l’éthique freudienne d’en interroger  le ressort et de mettre  à la question  notre responsabilité. Comment chaque sujet, quelle que soit sa discipline, peut-il  répondre ( res/pondere,)avec d’autres,  de l’écart nécessaire entre le possible de l’objet et l’impossible qui nous anime ? 

Les conditions nécessaires à l’humanisation sont liées à l’articulation entre deux lois ( loi extérieure qui règle l’individu et le collectif et loi non écrite, universelle,  liée au langage et à l’interdit de l’inceste).  Cette conjonction-disjonction était jusqu’alors supportée et insupportée par une figure d’autorité.

 Qu’est-ce qui supporte aujourd’hui le point d’articulation entre loi non écrite et loi écrite, sans tomber dans la toute puissance de l’une ou de l’autre? . Qu’advient-il d’une autorité sans auteur ? 

Nous reprendrons l’hypothèse soulevée par J.P.Lebrun selon laquelle notre ennemi est à l’intérieur en l’articulant avec la question de la division subjective.

2) Préparation du Séminaire d’été

Étude du séminaire III de J. Lacan, Les structures freudiennes des psychoses

« D’une question préliminaire à tout traitement possible de la psychose »

Deuxième mardi de chaque mois (première séance 12/09/2017, lieu à préciser)

S’adresser Martine Bonamy (0674534301, mbonamym@gmail.com)

Préparation du séminaire d’hiver 2017 – 1ère séance – Rafaëlle Rolain et Lucile Lignée

PSYCHOLOGIE DES FOULES ET ANALYSE DU MOI

« C’est donc à propos de la psychologie collective, c’est-à-dire des rapports à l’autre que pour la première fois le Moi en tant que fonction autonome est amené dans l’œuvre de Freud »

Lacan 10 février 1954 dans «  les écrits techniques »

Quelques remarques introductives

  1. le contexte

L’an dernier nous avions étudié les textes de la technique psychanalytique qui se situait dans la première topique. La première topique différenciait les différentes strates de l’appareil psychique de la surface (conscient) au plus profond (l’inconscient) en passant par cet intermédiaire du préconscient. Il s’agissait pour théoriser l’appareil psychique d’utiliser la loupe que constitue la pathologie.

Continuer la lecture

Nouveau sur le site !

Vous pouvez désormais partager les articles et les événements de ce site sur vos réseaux sociaux préférés à l’aide des boutons-logos qui apparaissent en cliquant sur le titre de la publication

Joelle Szymanski-Khalil : Vous avez dit « théorie du genre »?

Le ministère de l’éducation nationale a déclenché une polémique en France lorsqu’il a annoncé sa volonté d’introduire le concept de genre dans les manuels scolaires des classes de première puis son projet de tester des « ABCD de l’égalité », dans quelques écoles, de la maternelle au CM2, suite au rapport intitulé « Lutter contre les stéréotypes filles-garçons.

Continuer la lecture