Virginia Hasenbalg Corabianu : Coupure et suture du sujet

Pourquoi Lacan évoque les deux bords de la coupure du sujet si la bande de Mœbius n’en a qu’un seul ?

La réponse me paraît évidente, mais il semblerait qu’elle nécessite une précision.

Lacan parle de deux bords de la fente du sujet, introduite par le Cogito, « qui refend le sujet » : d’un côté un être-du-savoir, de l’autre un être-de-vérité. L’exemple de Piaget qui prétend posséder l’enfant à qui il croit apprendre à parler l’illustre bien. L’être-de-savoir, Piaget, ne reconnaît pas chez le petit (être-de-vérité) l’immense richesse manifestée par son entrée dans la parole. Il le traite comme un sous-développé qui devrait accéder à son intelligence à lui. Et du coup, il passe à côté de l’ordre du signifiant qui nous détermine. Sa position de maîtrise exclut l’altérité.

Continuer la lecture

Un samedi avec Marika Bergès-Bounes et Sandrine Calmettes-Jean – 30 sept 17

Les 2 interventions ainsi que le débat ont été filmés ; cependant, pour des questions de confidentialité liée aux cas cliniques évoqués, nous ne pouvons mettre en ligne la vidéo. Elle est toutefois disponible sur demande motivée auprès de l’association ALI-Pce.

Continuer la lecture

A Marseille, un Samedi avec… les archives

 

Retrouvez ci-dessous les transcriptions des précédentes éditions (2003 à 2006)

Un Samedi avec Choula Emerich le 17 oct.2006 Généalogie du graphe dans le séminaire « Le désir et son interprétation »

Un Samedi avec Valentin Nusinovici le 21 mai 2005 La Jouissance

Un Samedi avec Jean-Paul Hiltenbrand le 5 fév. 2005 A propos de l’acte analytique

Un Samedi avec Nicolas Dissez le 12 juin 2004  Le lieu, une porte d’entrée dans la clinique psychanalytique

Un Samedi avec Marie-Jeanne Combet, le 24 mai 2003  La perversion

Un Samedi avec Jean-Paul Hiltenbrand, le 18 janvier 2003  Le Transfert