Atelier de topologie

Dans le cadre des enseignements de l’ALI-Provence,

Nous vous proposons, Bernard Frannais et moi-même de poursuivre un travail autour des mathématiques, en particulier de la topologie et comment à la suite de Jacques Lacan et de quelques autres nous en userons pour  tenter d’éclairer la clinique.

Ce travail s’adresse aux psychanalystes et à tous ceux qui s’intéressent à la topologie en lien avec l’enseignement de Lacan.

 les 9 octobre, 11 décembre 2021 et 12 mars 2022.

. Nos rencontres se feront sur trois samedi mathins,     Les samedi mathins se dérouleront au 39 rue paradis, DTFA au 2ème étage de 9h à 12h,   en trois temps selon le mode des mathinées lacaniennes, le troisième temps sera l’occasion, si possible, de recevoir un invité.

Continuer la lecture

Séminaire ALI PROVENCE Carpentras – L’Identification. Jacques Lacan – D’après les leçons 14 et 15

Causation du désir et Identification au père

Lundi 17 mai 2021

Les leçons (14/15) qui suivent l’introduction à la topologie de l’objet (a) par Lacan font état de l’identification au père, mais dans une dimension particulière, car il s’agit du père mort.

Dès lors, il convient de situer à quel registre nous avons affaire, c’est à dire d’où ça parle, car à ce stade du séminaire nous touchons à un aspect très précis de l’objet dans ce qui le fonde, à savoir l’origine de sa causation, et on pourrait même dire par là, l’origine de tout humain.

Après tout, c’est quoi l’origine d’une chose ou d’un individu ? Si ce n’est ce qui le remonte au déluge, au travers d’une généalogie vers celui que l’on nomme l’ancêtre.

Étonnant d’ailleurs que l’on fasse bien plus cas dans ce que l’on appelle l’évolution de la descente plutôt que de la montée.

Continuer la lecture

Séminaire ALI PROVENCE Carpentras – L’Identification. Jacques Lacan – D’après les leçons 12 et 13

19 avril 2021 ; Le névrosé et sa bouée. Introduction à la topologie de l’objet a.

Dans la leçon 12, Lacan repart de la question de la négation.

Rappelons nous des leçons précédentes, et notamment de ce que Lacan dit de l’exception  qui confirme la règle.

En effet, si une exception vient confirmer la règle, il peut être envisageable d’expérimenter  ce que révèle cette confirmation du côté du sujet.

En deux mots, qu’est ce que cela confirme ou pas ?

Continuer la lecture

Séminaire ALI PROVENCE Carpentras – L’Identification. Jacques Lacan -D’après les leçons 10 et 11

Lundi  1er mars 2021 : Le genre c’est phallique ? Céphalique !  Répond la science.

De l’objet (a) à l’insertion du phallus dans l’identification.

Pour faire écho à nos deux demi journées de préparation sur le séminaire l’identification, aux interventions de chacun,  nous avançons sur l’identification au … phallus.

C’est assez compliqué je crois, ce passage de l’objet (a) à l’identification phallique, on y arrive presque inévitablement sans choix, de façon un peu abrupte.

Pour reprendre la question de la mamme, c’est à dire du sein, on peut dire que le phallus en tant que tel n’a cependant  pas les mêmes caractéristiques.

Continuer la lecture

Séminaire ALI PROVENCE Carpentras L’Identification. Jacques Lacan -D’après les leçons 8 et 9

1er Février 2021 – Trouvaille et retrouvailles de l’objet a …

J’aimerai commencer le travail de ce soir par un petit récit  comportant un aléa, c’est à dire quelque chose d’imprévisible dans son rapport à la surprise.

Pour introduire le travail en Vaucluse, est venue l’idée de proposer un petit film de présentation pour le séminaire, pensant que l’image pouvait induire  autrement quelque chose de la psychanalyse, pour des personnes extérieures intéressées, tout ceci sans dire trop de bêtises …

Le travail fini, celui ci est transmis à l ‘ALI Provence.

Madame Edmonde Luttringer, après visionnage me signifie alors l’absence  d’informations sur les possibilités Zoom, les mesures Covid et surtout l’objet a, dont Lacan disait que c’était sa trouvaille.

Continuer la lecture

SÉMINAIRE DE VAUCLUSE ALI PROVENCE – L’Identification. Jacques Lacan – D’après les leçons 6 et 7.

CARPENTRAS ; 4 janvier 2021

Du petit Hans à Herbert Graf,

Comment la lettre vient à point nommé, faire fonction de nomination dans l’insconcient.

Lacan fait état de deux propositions : celle du nom propre et de la nomination.

Par ce qui apparaît comme une différence fondamentale entre l’un et l’autre.

Là où il est dit que la répétition prend la forme de A, il y a le surgissement d’un numéro tant.

D’un comportement réitéré, correspond un certain numéro adéquat.

Que faut il entendre ?

Continuer la lecture

Séminaire de Carpentras – L’Identification Jacques Lacan, d’après les leçons 3 et 4.

Lundi 7 décembre 2020 , ALI PROVENCE 

Double inscription et trait unaire

Comment ce qui s’inscrit ou pas, relève de la responsabilité

Il est récurent de constater que lorsque quelque chose arrive de fâcheux, on recherche toujours … un responsable.

Qui est responsable ?

Pas moi, pas ma faute, entendons nous.

Drôles de pensées, que de penser que parce qu’il y aurait de l’Autre, ça dégagerait de toutes responsabilités, y compris celle de répondre de ses actes, si manqués soient-ils.

Continuer la lecture

Séminaire ALI PROVENCE Carpentras – L’Identification. Jacques Lacan – D’après la Leçon 1 du 15 novembre 1961

Séminaire ALI PROVENCE Carpentras ; Le 5 Octobre 2020

Titre et sujet, l’identification trouve sa place dans l’œuvre de Jacques Lacan à la suite d’écrits qui forment un ordre. 

On ne saurait trop rappeler, que le mot séminaire outre son intellectuelle référence à la culture, porte aussi graine et semence (seminarium/pépinière/ de la racine semin). 

Floraisons et récoltes tenant aussi compte de paramètres saisonnés et périodiques. 

Dans son introduction, Lacan parle du travail avancé sur une année, de son après coup dans ce qui fait suite l’année suivante, voir à manquer l’année d’après. 

Continuer la lecture

Demi-journée d’étude préparatoire au séminaire d’été – Séminaire de Lacan «L’identification » 13/02/2021- Danielle Roussel

Des racines et des (L’)ettres

Lucy, Lacan et quelques autres …

Il était question lors du séminaire du 18 janvier en Vaucluse de la différence entre nommer et nominer.

Sur le fait de donner un nom et celui de la nomination.

Le nom propre n’étant pas un signifiant mais un signe.

Toutefois, on peut sans doute proposer que l’inconscient lui, pourrait sans servir comme signifiant.

Continuer la lecture